Calcul d'arrosage

 

Pour économiser l'eau dans les espaces verts, il est important de savoir quand arroser et combien d'eau apporter. En effet, les espaces verts et sportifs sont fréquemment trop arrosés.

Nous vous proposons de calculer, pour une date précise   :

  • la quantité d'eau "optimale" à apporter à chaque arrosage en fonction de la période et du lieu où se trouve votre espace vert
  • l'intervalle entre deux arrosages (qui variera en fonction de la saison)

Nous vous proposons également de bâtir un programme prévisionnel d'arrosage pour la saison.

Le but de ce calcul est de vous donner des indications sur votre rythme d'arrosage, et de vous aider à vous situer. Pour les gazons, le résultat donné correspond à un gazon en pleine croissance, et les chiffres données sont donc une hypothèse haute. Vous pouvez certainement aller plus loin en suivant les préconisations du guide des bonnes pratiques de l'arrossage et des espaces verts.

 Les calculs sont basés sur des statistiques communiquées par Météo France.

Quelques indications sur la démarche :

Le principe du calcul est simple, et est basé sur l'évapo transpiration  :

L'évapo transpiration  est une valeur statistique donnée par Météo France (moyenne sur les 30 dernières années). Elle correspond à la quantité d'eau perdue par jour par un gazon "standard".

L'évapo transpiration dépend de la date (plus important en plein été qu'au printemps), de l'endroit où l'on se trouve (dans quelle commune en Gironde), de l'exposition de l'espace vert au vent et au soleil (un site très exposé consommera 20 % d'eau en plus qu'un site normal, et inversement, un site très abrité consommera 20 % d'eau en moins qu'un site normal), et enfin du type de végétation (+20 % pour un massif d'annuelles par rapport à un gazon ; - 20 % pour un massif d'arbustes par rapport à un gazon). 

C'est pourquoi vous êtes invités à renseigner dans la page suivante :

  • le secteur géographique où vous vous trouvez en Gironde
  • la date pour laquelle vous voulez connaître la dose et la fréquence d'arrosage
  • le type d'espaces verts (gazon, massif fleuri, arbustes)
  • la situation de l'espace vert (très exposé au vent et au soleil, normal, ou abrité)

Enfin, pour calculer la durée de fonctionnement de votre installation, il est nécessaire de connaître l'intensité pluviométrique, c'est à dire la quantité d'eau apportée par votre installation d'arrosage en 1 heure.

Si vous ne connaissez pas cette donnée, il vous suffit de la mesurer avec un pluviomètre (ou tout récipient gradué), en laissant fonctionner l'installation pendant 10 minutes, par exemple. Une simple règle de trois vous donnera l'intensité pluviométrique. 

Toute la pluie ne profite pas aux plantes, car une partie est perdue par ruissellement et par infiltration. Pour bâtir le programme prévisionnel d'arrosage pour la saison, il a été considéré que 70 % des précipitations étaient réellement efficaces pour la végétation.

Pour commencer le calcul, il faut d'abord saisir les données de votre espace vert (lieu, nom, surface, type de végétation, et d'exposition…)

Attention: ce programme d'arrosage n'est pas un programme au jour le jour tenant compte des conditions météorologiques réelles. Il est cependant statistiquement le plus adapté à votre situation. 

Vous pouvez maintenant saisir les renseignements.